Le département qui criait au loup.

Le département de conservation (DOC) est sans doute une force au service du bien en Nouvelle Zélande. Il me semble qu’il doit être le plus grand tel département dans le monde entier par rapport à la population du pays. Il maintient presque mille cabanes de montagne, ainsi que centaines de chemins.

Je ne suis pas sûr du montant total que le gouvernement dépense sur DOC mais nous avons vu quelques informations et un exemple dans une hutte. Le poster nous a informé qu’il a coûté NZ$100.000 (€60.000) pour créer le chemin (de 7km) qui y mène, en 1990. Également, les cabanes coûtent assez chères et comme j’ai mentionné dans ma dernière post, nous les aimons bien.

Je préface l’idée majeure de cet article pour que tu ne finisses pas avec une opinion négative de DOC. Alors, comment est-ce que le département crie au loup ? Avec les alertes sur quelques chemins populaires qui prévient contre les risques qui n’existent pas.

Un panneau que nous avons vu plusieurs fois avec Dave et Lauren a dit “forte probabilité de pieds mouillés”. Le problème : que les chemins n’avaient presqu’aucun probabilité de tel événement et donc, les gens arrivent à l’ignorer, comme les villageois dans l’histoire du garçon qui criait au loup. Puis, les gens ne tiennent pas compte des panneaux similaires sur le Traversée de Tongariro, qui a les vraies difficultés et le terrain instable. Le résultat :

Est-ce qu’le DOC n’a jamais lu l’histoire du garçon ? Peut-être que non. Mais ça m’a intéressé de lire récemment que dans une expérience avec les enfants, ceux qui étaient raconté cette histoire ont menti plus qu’avant. Au contraire, ceux qui étaient raconté une histoire plus positive avaient une probabilité beaucoup moins de mentir.

Alors, est-ce que le DOC devrait changer ? Je suis de l’avis qu’ils devraient modérer leurs messages sûrs les chemins très faciles qui mènent aux glacières du côté ouest. Mais pourrait-il également apprendre de l’expérience scientifique ? Une image avec un randonneur bien préparé au départ pourrait être plus efficace que les panneaux avec les conseils négatifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *